INVITATION DU RRSE   

Jeudi, le 11 mai 2017, de 8h30 à 12h

Maison générale de la Congrégation Notre-Dame

 2330, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Métro Atwater)

 

APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

Consommateur responsable ! Fournisseur responsable ! Et les investisseurs ?

Retracer le parcours de la fabrication d’un produit, vérifier le respect des droits humains et de l’environnement, est-ce possible ? Y a-t-il de bons et de mauvais élèves ? Depuis quand les investisseurs s’intéressent à l’approvisionnement responsable ? Existe-t-il un exemple de succès d’une entreprise québécoise dans ses pratiques au niveau de sa chaîne d’approvisionnement ?

 

NOS CONFÉRENCIERS

 

ÉLODIE LE GRAND DAVID UNG BERNARD BETTS
Présidente et consultante principale Consultant en investissement socialement responsable Vice-Président Opérations mondiales

 

   

 

 

 

Cette rencontre est ouverte à tout le monde

 Les membres du RRSE peuvent inviter d’autres personnes intéressées.

Il est important de communiquer votre présence au secrétariat du RRSE,

Courriel    pviau@rrse.org ou téléphone 514 722 1414. Breuvage et biscuits sont à votre disposition.

Contribution suggérée : 15,00 $    

Pierre Viau, directeur

5 avril 2017

                                                                                                                                      

 INVITATION DU RRSE

Jeudi, le 10 novembre 2016, de 8h30 à 11h30

 Maison générale de la Congrégation Notre-Dame

 2330, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Métro Atwater)

SVP, apportez chaussures ou « phentex »

Novembre 2016

Un projet de pipeline de 4 500 kilomètres transportera 1,1 million de barils de pétrole par jour de l’Alberta et la Saskatchewan vers les raffineries de l’est du Canada et un terminal maritime au Nouveau-Brunswick.  Quels sont les enjeux légaux et climatiques, sur l’eau potable et les finances publiques? Quel dialogue est possible pour les investisseurs responsables avec TransCanada?

Avec la participation de Johanne Dion du groupe Montréal pour tous, www.montrealpourtous.com, de Me Karine Péloffy du Centre québécois du droit de l’environnement www.cqde.org, de Geneviève Puskas d’Équiterre www.equiterre.org, et de François Meloche d’Æquo www.aequo.ca

 Les membres du RRSE peuvent inviter d’autres personnes intéressées. Il est important de communiquer votre présence au secrétariat du RRSE, par courriel ou par téléphone, pviau@rrse.org ou 514 722 1414. À votre arrivée, fruits, biscuits, café et jus seront à votre disposition.

 Contribution suggérée: 15,00 $

Au plaisir de nous retrouver.

Pierre Viau, directeur

        7 octobre 2016 

 

Assemblée générale du RRSE le 20 septembre

Septembre 2016

Une quarantaine de personnes ont participé à l’assemblée générale du RRSE, tenue à la Maison- mère des Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, le 20 septembre dernier. À cette occasion, Claude Godon, directeur général d’Aequo et François Meloche, directeur de l’engagement actionnarial d’Aequo, ont présenté le travail d’Aequo ainsi que les principaux défis. Actuellement, des dialogues sont en cours auprès d’une trentaine de compagnies publiques sur des enjeux reliés à l’environnement, aux droits humains, aux relations avec les communautés locales et sur la fiscalité. François Meloche a également énuméré les critères pour mesurer le succès dans l’évolution des dialogues. Des membres se sont indignés d’apprendre que des enfants (même aux États-Unis) récoltaient le tabac des  cigarettes vendues dans les dépanneurs au Québec.

http://www.documentcloud.org/documents/1159978-20140514-tobacco-report.html

Robert Bélanger et Pierre Viau ont fait un résumé des activités de l’année ainsi que sœur Rita Toutant pour le comité mines, sœur Claire-Monique Lerman et François Deschenes pour le comité énergie. 

Deux nouvelles personnes ont été élues pour remplacer sœur Lise Berger et Jean McNeil au Conseil d’administration : sœur Esther Champagne et Denis Laforest. Sœur Esther est déjà bien connue des membres du RRSE. Denis Laforest, représentant du Repos de Saint-François d’Assise auprès du RRSE est membre du comité de placement de cette corporation. Un merci à sœur Lise et à Jean pour les nombreuses années où ils ont été actifs au Conseil d’administration.

Le Conseil d’administration est donc formé des personnes suivantes : Robert Bélanger, Raymonde St-Germain, Claire-Monique Lerman, Rita Toutant, Francine Paré, Jean-Pierre Aumont, Esther Champagne, Colette Harvey et Denis Laforest.  La première session de travail du Conseil aura lieu le 26 octobre.

Tous les membres du RRSE avaient déjà reçu les informations nécessaires avant la tenue de cette assemblée. Une motion de félicitations a été accueillie sous les applaudissements devant l’immense travail accompli dans l’année et pour remercier les nombreuses personnes impliquées dans les activités du RRSE. 

Une présidente au Conseil d’administration  

Avril 2016

Madame Hélène Jacques a été choisie pour être la première présidente au conseil d’administration d’Æquo. Madame Jacques a travaillé une quinzaine d’années à la Fédération des caisses d’économie Desjardins du Québec et est vice-présidente, Initiatives stratégiques, à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Elle est également membre du Conseil d’administration de l’Association des femmes en finance du Québec. Dans sa lettre de candidature, elle écrit : « je partage les valeurs sous-jacentes à la mission de l’entreprise et crois qu’il y a une réelle opportunité à offrir des services d’engagement actionnarial aux entreprises québécoises ». Madame Jacques a également une expérience d’administration dans les entreprises en démarrage. Par son leadership, elle pourra diriger les réflexions et décisions stratégiques des prochaines années d’Æquo tout en mettant à contribution son réseau dans le secteur financier.  Bienvenue à madame Hélène Jacques.

 

Deux actionnaires membres du RRSE à l’AGA de Yamana Gold 

Avril 2016

Les deux compagnies, propriétaires de Partenariat Canadian Malartic, tiennent leur assemblée générale à Toronto le 28 avril (Agnico Eagle) et le 5 mai (Yamana Gold). Le comité mines du RRSE suit de très près les enjeux de la seule mine à ciel ouvert située en milieu urbain, dans la ville de Malartic. Des contacts étroits sont maintenus avec la direction de la mine et des citoyens préoccupés de la ville. 

Sur une recommandation du comité mines, deux membres du RRSE, actionnaires de Yamana Gold, ont décidé de mandater une personne du mouvement Kairos pour poser deux questions à l’assemblée des actionnaires qui aura lieu à Toronto. Voici le libellé de la question :

Yamana Gold et Agnico Eagle exploitent Mine Canadian Malartic. Située à Malartic, Abitibi au Québec, Il s’agit de la plus grande mine à ciel ouvert située en milieu urbain au Canada. Tout le monde reconnait, à des degrés divers, les impacts environnementaux de l’exploitation de cette mine.

Yamana Gold et Agnico Eagle ont un projet d’extension géographique de l’exploitation minière et des résidents sont affectés par cette extension.

Nous avons deux questions à poser :

a)    Dans les prévisions budgétaires, a-t-il été prévu des réserves pour régler les questions sociales, en particulier l’acquisition des maisons touchées par l’extension de la mine?
b)   Si non, Yamana Gold a-t-elle l’intention de le faire?
Si oui, quel est le pourcentage de ce montant par rapport au coût d’exploitation de la mine?

 

Les enjeux soulevés par les actionnaires aux États-Unis et au Canada

Mars 2016

C’est le 9 mars à Montréal et à Québec le 11 du même mois, qu’une quarantaine de membres du RRSE et quelques autres invités ont participé à la session donnée par Olivier Gamache, directeur du Groupe Investissement Responsable. Cette rencontre printanière est devenue une habitude. En effet, il faut remonter à 2006 pour la première rencontre qu’il y a eu et qui portait sur le même sujet. L’exercice se répète tous les ans depuis cette année-là.

D’une manière très pédagogue, le conférencier présentait des enjeux à partir du contenu d’actionnaires proposeurs, les réponses de la direction des entreprises et l’analyse du GIR sur les propositions et sur les réponses des directions.

Il est possible de consulter le dossier présenté lors de ces rencontres sur le site web du GIR.
http://static1.squarespace.com/static/54bd8621e4b055fba2624324/t/56e71992b6aa609f5662f2b3/
1457985940657/GIR_Enjeux_2016.pdfLes annexes C et D dressent la liste des démarches actionnariales visant les sociétés états-uniennes et canadiennes classées par entreprise.
 

À la page 75, on pourra lire avec intérêt les actions entreprises par l’ICCR sur la traite des personnes. Depuis des décennies, le travail forcé et la traite de personnes préoccupent les membres de l’Interfaith Center on Corporate Responsibility (ICCR), qui ont mené de nombreuses démarches actionnariales à ce sujet auprès d’entreprises appartenant entre autres aux secteurs du voyage et du tourisme, du transport, de l’agriculture, de la pêche, des hautes technologies et du vêtement. De fructueux dialogues avec des sociétés aériennes ont d’ailleurs permis d’obtenir de plusieurs d’entre elles la promesse qu’elles allaient s’attaquer au problème et former leurs employés afin qu’ils puissent contribuer à entraver l’action des esclavagistes d’aujourd’hui. Cette année, des membres de l’ICCR vont concentrer une partie de leurs efforts sur les sociétés de transport par camion. Ils prévoient soumettre une proposition sur cet enjeu à Covenant Transportation Group, Old Dominion Freight Line et Swift Transportation.

Les proposeurs expliquent d’abord la nature du lien entre la traite d’êtres humains et les sociétés de transport. Ils rappellent ainsi que le secrétariat d’État américain estime que les professionnels du transport sont particulièrement bien placés pour reconnaitre les victimes de la traite et qu’il importe de former les personnes qui peuvent les croiser. Par conséquent, les proposeurs croient que l’industrie du camionnage peut jouer un rôle-clé afin de reconnaitre et de secourir les victimes. Ils notent que les entreprises ciblées par la proposition trainent de l’arrière par rapport à certaines de leurs concurrentes, comme Ryder et J.B. Hunt, qui travaillent déjà à mitiger les risques relatifs à la traite de personnes dans leurs activités en offrant de la formation à leurs chauffeurs, en s’associant publiquement à des organisations telles que Truckers against Trafficiking et en fournissant des ressources pour lutter contre la traite des êtres humains. Ils soulignent enfin que les entreprises associées à des incidents liés à la traite de personnes ou à l’exploitation sexuelle d’enfants peuvent subir d’importants impacts financiers négatifs, perdre leur réputation et souffrir d’une mauvaise publicité. 

 

Un directeur général à Æquo, services d’engagement actionnarial

Décembre 2015

Avec l’aide d’une entreprise « chercheuse de têtes », le conseil d’administration d’Æquo a choisi son premier directeur général. Après avoir rencontré six personnes de haut niveau, le conseil a décidé de demander à monsieur Claude Godon d’assumer cette fonction. Il a été propriétaire d’une petite entreprise à Saint-Sauveur (1986-1991). Il a été gestionnaire de portefeuille, en particulier, chez Merrill Lynch, vice-président, relations avec les investisseurs, associé et administrateur chez HR Stratégies inc. et Consultant senior, développement des affaires et partenariats stratégiques. Monsieur Godon s’implique également dans le domaine de la culture en participant à différents conseils d’administration tel le Théâtre des Quat’sous et le Studio Qi. Il est membre honoraire de certaines causes comme le Théâtre d’Aujourd’hui, la Fondation des maladies du cœur. Enfin, le sport ne lui est pas étranger, car il pratique la boxe olympique, le marathon et le triathlon. Monsieur Claude Godon entrera officiellement en fonction au début de janvier prochain. Cordiale bienvenue !

                                                           ima

Voici le logo qui identifie la nouvelle entreprise mise sur pied par le RRSE et Bâtirente. Le mot, en latin, signifie égal. Le dialogue se fait d’égal à égal. Æquo est facile à retenir et se prononce bien. Voici une courte analyse de ce logo fait par Tattoo Communication : « la conjonction du a et du e évoque le partenariat, l’union; actionnariat + engagement; le débordement de la lettre e = continuité, ouverture; une forme carrée rappelle l’encadrement et le support; le bleu évoque le Québec; en minuscule, il s’agit d’une typographie contemporaine. Les bureaux sont situés à la Maison du développement durable, 50, rue Sainte-Catherine Ouest,Montréal, Québec, H2X 3V4. Téléphone: 514-522-0771.

                                               

 Activités de formation du RRSE

 

Mercredi 9 décembre 2015, à Montréal

 Invitation à une matinée de formation de 8 h 30 à 11 h 30

Maison générale de la Congrégation Notre-Dame, 2330, rue Sherbrooke Ouest

(Métro Atwater)

SVP apportez chaussures ou « phentex »

 

MESURER L’EMPREINTE CARBONE D’UN PORTEFEUILLE

 C’EST POSSIBLE! CE N’EST PAS SI COMPLIQUÉ!

ÇA SE FAIT DÉJÀ! OÙ SONT LES OBSTACLES?

 

Personne ressource: STÉPHANE VILLEMAIN, chef d’équipe senior

Services en changements climatiques et développement

Chez Ernst & Young

 Sont invités les membres du RRSE, leurs amis et les personnes intéressées par l’enjeu des changements climatiques ainsi que des gestionnaires de portefeuille. Il est important de communiquer votre présence au secrétariat du RRSE, par courriel pviau@rrse.org ou par téléphone 514 722 1414. À votre arrivée, biscuits, café, thé et jus sont à votre disposition. 

Prix d’entrée : 40.00 $

 

Au plaisir de nous retrouver

Pierre Viau, directeur.

 

Jeudi 26 mars 2015, à Québec de 13 h 30 à 16 h 30

CSN, salle Multifonction, 125, Boulevard Charest Est

 

Mercredi 11 mars 2015, à Montréal de 8 h 30 à 11 h 30

Maison générale de la Congrégation Notre-Dame, 2330, rue Sherbrooke Ouest

SVP apporter chaussures ou pantoufles

 

 LES ENJEUX SOCIAUX, ENVIRONNEMENTAUX ET DE RÉGIE D’ENTREPRISE

SOULEVÉS PAR LES ACTIONNAIRES AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS

par le Groupe Investissement Responsable


Les membres peuvent inviter d’autres personnes intéressées. Il est important de communiquer votre présence au secrétariat du RRSE, par courriel pviau@rrse.org ou par téléphone 514 722 1414. À votre arrivée, croissants ou biscuits, café et jus seront à votre disposition.

 Prix d’entrée : 15.00 $

Au plaisir de nous retrouver.

Pierre Viau, directeur

 

 

LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, UN ENJEU POUR LES INVESTISSEURS RESPONSABLES?

Changements climatiques et  énergies  fossiles,  des risques extra financiers? Une stratégie de désinvestissement est-elle possible? À quel prix? À quelles conditions? Quels rôles pour les investisseurs?

Des points de vue variés avec la participation de David Summerhays,  membre de Divest McGill (Montréal), de Stéphane Collard, membre fondateur de « Recycle ta Caisse » (Québec), de  Stéphane Villemain de EY, chef d’équipe changement climatique et développement durable, (Montréal et Québec) de Christian Felix, gestionnaire de portefeuille, Stratégies de placement Gestion de patrimoine et Assurance de personnes (Montréal et Québec)  et de Gilbert Lavoie, président d’Amundi Canada Inc. (Montréal).

Lundi 1er décembre 2014, à Québec de 13h30 à 16h00

Édifice de Fondaction, 125, boul. Charest Est

Mardi 2 décembre 2014, à Montréal de 9h00 à 11h30

Maison générale de la Congrégation Notre-Dame, 2330, rue Sherbrooke Ouest

(Métro Atwater)

Les groupes membres ainsi que les membres individuels du RRSE peuvent inviter d’autres personnes intéressées. Communiquez votre intention de participer à cette rencontre au secrétariat du RRSE, par courriel pviau@rrse.org ou par téléphone

514 722 1414.    Prix d’entrée : 15.00 $

Pierre Viau, directeur

Philippe Bélanger, analyste et adjoint à la direction