Gaz de schiste au Québec

L’exploration et l’extraction des gaz de schiste captent l’intérêt d’une grande partie de la population québécoise. Les membres du Regroupement pour la responsabilité sociale des entreprises (RRSE) sont sensibilisés à cette réalité. En tant qu’investisseurs, nous sommes conscients des nombreux risques sociaux, économiques et environnementaux que génère l’extraction des gaz de schiste.

Nous croyons que la situation actuelle représente des risques économiques importants pour les actionnaires des différentes compagnies impliquées dans le processus actuel. Pour limiter ces risques à long terme, nous sommes d’avis qu’il serait judicieux pour l’industrie de marquer un temps d’arrêt afin de mettre en place des procédures visant à obtenir non seulement l’acceptabilité sociale de ces projets, mais le véritable consentement libre, préalable et éclairé des communautés affectées par ceux-ci.

Le 16 novembre 2010 le RRSE et Bâtirente ont étayé cette position auprès du Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE) par la présentation d’un mémoire sur la nécessité de l’obtention du consentement libre, préalable et éclairé des communautés du Québec.

Le 13 janvier 2012 le RRSE maintient sa ligne directrice dans un Mémoire sur le plan de réalisation du comité d’évaluation environnementale stratégique sur les gaz de schiste.